2017.01 – Capucine Herbert

Vendredi 6 janvier

Capucine Herbert
Membre associé au laboratoire ATILF – CNRS
Professeur au collège Croix de Metz de Toul

Une expérience d’enrichissement du Dictionnaire du Moyen Français
à partir de récits de voyage (XIVe et XVe siècles) lemmatisés

Animaux de Malabar Marco Polo , Devisement du monde ou Livre des Merveilles Paris, vers 1410-1412. Illustré par le Maître de la Mazarine et collab. Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 2810, fol. 85

Télécharger le PowerPoint

Le Dictionnaire du Moyen Français (DMF) est rédigé à l’ATILF depuis le début des années 90. C’est un dictionnaire aujourd’hui très abouti puisqu’il compte 65 720 entrées. S’il devait être imprimé, cela représenterait environ quinze volumes du Trésor de la Langue Française (TLF). Il n’est toutefois pas complet. Comment poursuivre aujourd’hui son enrichissement ? Comment en effet détecter des lemmes, des sens, des locutions qui ne s’y trouvent pas encore répertoriés ? Les nouveaux développements informatiques peuvent-ils y contribuer ? Ces questions seront au cœur de cette communication qui reviendra sur une expérience d’enrichissement du DMF, de la constitution d’un corpus d’étude – des récits de voyage médiévaux – à la rédaction d’articles de complément. Pour mener à bien ce travail, nous avons eu recours au lemmatiseur LGeRM (Lemmes Graphies et Règles Morphologiques) ainsi qu’à son développement « l’outil glossaire », tous deux conçus par Gilles Souvay (ingénieur-informaticien à l’ATILF). Les différentes étapes de la recherche seront détaillées et une réflexion sur ce que peuvent apporter ces programmes informatiques aux études lexicographiques menées à partir de corpus sera proposée.