2015.04 – Martin Glessgen

Mardi 07 avril 2015

Sorbonne, amphithéâtre Chasles

Les interrogations linguistiques du corpus
des Plus anciens documents linguistiques de la France

Martin Glessgen
(Professeur de l’Université de Zürich)

L’écrit documentaire médiéval reste le domaine le moins bien étudié parmi tous les genres textuels. Il contient toutefois un potentiel interprétatif considérable autant dans les domaines de la morphologie et de la syntaxe qu’en lexicologie et en grapho-phonétique. L’édition électronique des Plus anciens documents linguistiques de la France réunit actuellement près de 2200 actes s’échelonnant à travers tout le XIIIe siècle (1204-1320) et permet des interrogations linguistiques complexes. Nous présenterons les possiblités et le potentiel de cette nouvelle ressource pour la recherche en linguistique diachronique, notamment son intégration dans le Dictionnaire électronique du DEAF.

Télécharger le PDF